Le 25 décembre 2021, les scientifiques et en particulier les astronomes et astrophysiciens ont reçu un magnifique cadeau de Noël. C’est ce jour-là qu’une fusée Ariane a envoyé dans l’espace le James Webb Spatial Telescope (JWST), le télescope le plus grand, le plus perfectionné et le plus cher jamais conçu et fabriqué par l’homme.

Il est bien arrivé à destination, à 1,5 million de km de la Terre. Pourquoi l’envoyer si loin, là où il  ne sera pas possible d’aller le réparer ? Parce que à cet endroit l’attraction de la Terre et du Soleil sont en équilibre et le télescope pourra se maintenir de façon stable. Son envergure est presque aussi grande qu’un terrain de tennis. Il est évident que tel quel il ne pouvait pas tenir dans la tête de la fusée Ariane. Il a été plié et replié pour pouvoir être envoyé dans l’espace. Il a progressivement été déplié pendant son trajet et donc toute cette procédure présentait beaucoup de risques. Tout semble s’être bien passé. Il a déjà effectué des tests prometteurs et vers le mois de juin on devrait recevoir les premiers clichés.

C’est un télescope qui ne prendra pas de photos comme le télescope Hubble. C’est un télescope à infrarouge, l’avantage est notamment qu’il pourra voir à travers des nuages de gaz et de poussières. Il doit nous permettre de regarder plus loin dans l’espace pour mieux comprendre comment se sont formées les premières galaxies. Il pourra également mieux observer les exoplanètes afin de détecter des exoplanètes qui pourraient abriter la vie.